École militaire aéronautique par excellence, reconnue au niveau national mais aussi international, l’École de l’air développe trois axes de formation :

  • Une formation académique de haut niveau d’expert du milieu aéronautique et spatial militaire de demain, associée à l’enseignement d’une culture générale solide (conférences, stages, séminaires…).
  • Une formation militaire exigeante favorisant le développement des aptitudes au commandement et au management  indispensables à la tenue d’un premier emploi en milieu opérationnel.
  • Un premier Brevet aéronautique par la pratique du vol à voile et du vol moteur sur des appareils de dernière génération (glasscockpit).


2013AEOA_202_01_0001Diplômes ou parcours possibles suivant le niveau de recrutement :

  • un diplôme d’ingénieur aéronautique à l'issue d'une scolarité de 3 ans - recrutement par concours à l’issue d’une classe préparatoire aux grandes écoles ou d’une licence scientifique ;
  • un master sciences humaines et sociales en partenariat avec l’IEP d’Aix-en-Provence - recrutement par voie de concours de niveau licence ;
  • une licence, une licence professionnelle, ou un master (en partenariat avec l’université d’Aix Marseille) - recrutement accessible aux personnels non officiers de l'armée de l'air soit par voie de concours interne sur épreuves, soit sur titre;
  • une formation militaire initiale, dont la durée varie de 4 à 9 semaines, et suivi par des officiers sous contrat, des officiers issus du rang, des volontaires aspirants, des élèves de l’école polytechnique, de l’école nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA-Bretagne - cycle IETA) et aux élèves ingénieurs militaires d’infrastructure (IMI) ;
  • une formation en 2 ans pour des stagiaires étrangers francophones. Certains d'entre eux ont la possibilité de prolonger d'un an leur scolarité et d'obtenir une licence du cursus universitaire ci-dessus ;
  • une maîtrise de management public pour les officiers spécialisés en gestion administration.

 

L’apprentissage des valeurs fondamentales de l’aviateur (le respect, l’intégrité, le service et l’excellence) ainsi que le développement d’un sens de l’éthique en constituent le socle.

L’enseignement de l’Ecole de l’air renforce les qualités physiques et morales des élèves-officiers pour que leur comportement conforte et induise l’exemplarité, le dépassement de soi, l’autonomie, l’esprit d’initiative et de décision
ainsi que le respect des autres.

La formation par l’engagement est également un axe majeur avec notamment les actions menées dans le cadre des tutorats « Plan égalité des chances » (PEC) et aéronautique au profit de collégiens, de lycéens et d’étudiants.

Evolution de l’École de l’air :

En 2015, regroupement des élèves des cursus master et licence au sein d’une École unique de  formation des officiers dispensant:

  • un enseignement basé sur des méthodes pédagogiques innovantes prenant en compte les nouvelles technologies numériques,
  • une formation académique adaptée au niveau détenu à l’entrée de l’École.

Mise en place progressive d’un cursus en langue anglaise, de type « Bachelor » et estampillé « Ecole de l’air »

L’Ecole de l’air intègre à son enseignement les nouvelles technologies :

  • Supply chain, prototypage rapide /  Matériaux d’avenir / Réalité virtuelle / Maintenance du futur / Documentation techniquedynamique / Big data / Cyber / Optoélectronique

Ouverture à l’international :

  •  70% des élèves en stage de plus de 3 mois dans plus de 30 pays
  •  De nombreux partenariats, des opportunités d’échanges de scolarité et de stages.