200.3La Division de Formation au Commandement (DFC) doit « former – éduquer militairement – conseiller » de jeunes hommes et femmes afin qu’ils deviennent des officiers de l’Armée de l’air aptes à porter les valeurs de la France et de notre armée, combattre, commander, décider, diriger.

Cet apprentissage se fait de manière progressive et séquencée au travers de la Formation du Chef et du Combattant (FCC), conduite par la DFC et le Détachement du commandement des forces aériennes (DetCFA).

La FCC s’articule autour de quatre axes :

  • La formation sportive, assurée par le service des sports, doit permettre aux élèves-officiers d’avoir une condition physique suffisamment élevé pour pouvoir appréhender la formation du combattant.
    Elle comprend donc :  

    • le sport en brigade, dont le programme doit permettre l'acquisition puis le maintien d’une condition physique ;
    • le sport compétition, afin de représenter l’Ecole au tournoi sportif des grandes écoles de la défense et lors de rencontres internationales;
    • la préparation physique du combattant et l’apprentissage aux Techniques d’Optimisation du Potentiel (TOP);
  • 2013AEOA_164_01_0098La formation du combattant, assurée par le DetCFA qui est composé de personnel de spécialité fusilier-commando, doit permettre d’acquérir les techniques de combat, des rudiments de vie en campagne et à l’évasion. Elle comprend notamment :
    • l'instruction aux nouvelles techniques du tir en situation de combat ;
    • la formation de directeur de tir ;
    • l'apprentissage des techniques d'interception opérationnelles rapprochées ;
    • le brevet d'initiation au parachutisme militaire (sauts à ouverture automatique) ;
    • une initiation aux techniques de franchissement en milieu aquatique et à l'escalade ;
    • le combat et la vie en campagne ;
    • la topographie, le NRBC et les transmissions ;
    • des parcours évasion qui synthétisent l'ensemble des savoirs acquis.
  • La formation au commandement, assurée par les cadres de la DFC et du DetCFA, doit permettre aux élèves de progressivement être capable de commander. Elle comprend :
    • des cours théoriques sur le commandement, l’éthique de l’officier ;
    • des stages pratiques de commandement visant à mettre l'élève en situation : en petit groupe, en équipe plus importante ou en entretiens individuels ;
    • des cours et séminaires pour mieux appréhender l’environnement de la Défense.

11-210-@-372

Par ailleurs, l’encadrement de proximité est chargé de :

  • l’éducation militaire des élèves-officiers (connaissance de base, manœuvre à pied, réflexes du militaire, rigueur, responsabilisation progressive, prise de conscience du changement de statut, suivi des différentes formations, sanctions ou récompenses…etc.) ;
  • conseiller les futurs officiers pour ce qui est de leur vie quotidienne de l’officier, mais également pour leur avenir ;
  • les motiver et les renseigner sur les différents métiers de l’officier aviateur ;
  • profiter de toute opportunité pour les placer en situation de commandement.

Cet apprentissage est commun à tous les élève-officiers aviateurs (OSC, Rangs, EOR, EOPN) mais également aux élèves issus de l’école polytechnique, de l’ENSTA (Ecole nationale Supérieure des Techniques Avancées) et de l’ENSIM (Ecole Nationale Supérieure des Infrastructures Militaires).